Biodiversité

Nos actions en lien avec la biodiversité

L’association L.A.C. fait de la préservation de la nature une priorité. Retrouvez ici l’ensemble de nos actions concernant la protection, la valorisation et la sauvegarde de l’environnement local de la commune de Chens-sur-Léman.

Plantation d’arbres à essences diverses

Les vergers communaux

En 2018, L.A.C. a réalisé la plantation du premier verger en collaboration avec la commune et l’association Les Croqueurs de Pommes : près de 19 pommiers et 3 poiriers ont été planté au verger de Cusy. Les habitants ont eu la possibilité de parrainer ces arbres de diverses variétés : Reinette Dorée de Savoie, Poirier Beurre Claire, Reine des Reinette etc.

En 2021, c’est un deuxième verger qui nait à Tougues. Près de 31 arbres ont pris racine face au lac, dont 27 variétés anciennes fournies par les pépinières Morel Bossus et 4 pommiers offerts par le Jardin des Cinq Sens. Les habitants contributeurs ont pu participer à la plantation dans le respect des mesures sanitaires en vigueur, tout comme les enfants de la classe 10 CE2/CM1 de l’école, parrains d’un pommier, dont l’enthousiasme a déjà porté ses fruits dans l’âme de notre association !

Les autres plantations

Thierry Le Borgne, notre président, a fait de la plantation des arbres une priorité. Sa première action fut la plantation de 19 saules sur l’ancien parking de Tougues. Bon nombre de ces arbres ont été volontairement arrachés ou détériorés par des vandales. Néanmoins, la determination de L.A.C. s’avère toujours plus forte !

En mai 2016, à l’occasion de la COP21, l’association a planté un chêne en partenariat avec les chasseurs près de la voie verte, sur la route de St Joseph.

Verger de Cusy

Verger de Tougues

au fil des saisons

préparation du terrain

inauguration du verger n°1

les premiers fruits

un chêne pour la COP21

plantation des saules

Protection des espaces naturels

Zone Natura 2000 de Chens-sur-Léman

Sites Natura 2000

les dernières roselières du littoral lémanique français

des espèces protégées

chantier d'aménagement des roselières

plantation des roseaux

la pelouse de la Sablonnière

haies et boisements protégés

Le rôle de L.A.C.

L’association L.A.C. oeuvre en étroite collaboration avec Natura 2000 et le Conservatoire du Littoral afin de veiller à la protection de l’environnement naturel de Chens-sur-Léman.

De nombreuses concertations ont lieu, basées sur de l’entraide, du partage de conseils ainsi que du relais d’informations.

N’hésitez pas à nous tenir informé(e)s de vos observations et interrogations concernant la sauvegarde de l’environnement local.

Site Natura 2000 du Lac Léman

Introduction :

Le site Natura 2000 du lac Léman est une Zone de Protection Spéciale (classement par arrêté ministériel comme ZPS le 24 avril 2006).
Son numéro de code est : FR8212020. Sa superficie est de 1251 ha.

Déscription du site :

Le lac Léman dans son ensemble constitue une escale majeure, à l’échelle européenne, pour un grand nombre d’espèces d’oiseaux migrateurs en hivernage ; il est cité comme étant la deuxième zone d’hivernage française après la Camargue.
Ce rôle a d’ailleurs été souligné par la qualification en 1990 de “site d’importance internationale pour l’hivernage et la migration des oiseaux d’eau” accordée à la rive française du lac Léman au titre de la Convention de Ramsar sur la protection des zones humides.

Retrouvez ici le dossier complet sur le site Natura 2000 de Chens-sur-Léman

Composition du site :

Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes)  79%
Forêts caducifoliées 10%
Prairies ameliorées  5%
Autres terres arables 4%
Dunes, Plages de sables, Machair 1%
de plantations d’arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas)  1%
Les roselières et la pelouse de la Sablonnière

Les roselières :

En dehors du fait que les roselières de Chens sont les dernières roselières de la rive française du Léman, les roselières sont le support d’insectes, de larves aquatiques et de micro-algues appréciées des alevins et des canards. Cette végétation est aussi le lieu de reproduction du brochet. Amphibiens, reptiles, oiseaux et mammifères trouvent dans la roselière, un refuge, de la nourriture à foison ou des matériaux de construction.

Le pêcheur professionnel ou amateur reconnaît le rôle de la roselière dans la qualité de l’eau et l’alimentation des poissons.

On a constaté, sur le site des Grangettes (Suisse), qu’après la formation d’une roselière inondée, les conditions de reproduction ont été favorisées pour divers espèces menacées dont la poule d’eau, le râle d’eau, la marouette ponctuée.

On y trouve aussi des rapaces, des passereaux et des canards : le fuligule morillon, le martin pêcheur, la nette rousse, le grèbe huppé, le héron, certains y nichent si des lagunes intérieures sont présentes et si la roselière est suffisamment grande et calme.

Elle joue un rôle dans la propreté du lac, à la façon d’une station d’épuration : elle filtre les matières et permet leur décantation. De plus, les plantes comme les roseaux assimilent dans leurs tissus des polluants comme le phosphore, le nitrate, mais également le cyanure ou des hydrocarbures. Les scirpes métabolisent le phénol.

Les roselières 1, 2 et 3 se trouvent adossées à une zone naturelle N. Les roselières 10 et 11 font partie de la zone Natura 2000 de Chens.

Les six autres (54%) se trouvent au dos d’une zone constructible Uc.

Bien que la protection des roselières de Chens soit inscrites dans le DOG du SCOT du Chablais, il est donc évident que pour protéger durablement toutes les roselières il faut que celles-ci soient protégées par un arrêté de biotope.

La Sablonnière :

La valeur et la richesse de la Sablonnière et des fragments de pelouses du vallon, tiennent à une raison unique dont l’origine remonte à la dernière glaciation : la présence de sable et de graviers sur une surface restreinte, constituant de petits îlots de sécheresse, riches en espèces particulières et rares qui contrastent fortement avec la flore plus triviale des terres argileuses à cailloutis environnantes couvrant pratiquement l’ensemble du bassin lémanique.

Le site de la Sablonnière héberge ainsi une flore méridionale-steppique représentée par une petite cinquantaine d’espèces. On compte treize espèces d’orchidées, deux espèces protégées : l’Aster amelle (ou Marguerite de la Saint Michel) et le Thésium à feuilles de lin, et quatorze espèces inscrites en listes rouges régionale ou départementale d’espèces menacées. Avec les dunes d’Excenevex aujourd’hui fortement dégradées, ce site appartient aux “Points de sables” définis par Beauverd en 1906.

Les haies et boisements protégés

Grâce à l’implication de L.A.C. dans le dernier P.L.U.I.,  la commune a validé la protection des haies à grand intérêt écologique.

12 haies étaient repertoriées par la commune. L.A.C. a complété cette liste et nous avons aujourd’hui près de 32 haies protégées.

Sorties nature et découverte

Sorties ornithologiques

Chaque année, l’association L.A.C. organise une sortie ornithologique avec un expert des oiseaux : René Adam, membre de la LPO.

Que vous soyez novice ou grand amateur, venez découvrir ou enrichir vos connaissances sur l’univers des oiseaux le temps d’une matinée. Au programme : reconnaissances d’espèces et de chants d’oiseaux, observation, partage de connaissances.

Sorties champignons

Venez découvrir les merveilles de nos sous-bois !

Les sorties champignons sont organisées en partenariat avec la Société Mycologique et Botanique du Chablais.

Elles durent généralement 3h et sont parfois suivies d’une exposition des espèces remarquables, d’une projection/discussion, d’un apéritif et éventuellement d’un repas “champignons” à la salle l’Ôtrement.

PROCHAINE SORTIE : 2 OCTOBRE 2021

Autres évènements

L’association L.A.C. est amenée à organiser de façon ponctuelle des événements en lien avec la préservation, la valorisation et la sauvegarde de l’environnement.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d’information.

apprentissages et partages en pleine nature

cueillette de champignons avec la SMBC

merveilles des sous-bois

observation d'oiseaux avec René Adam

de multiples espèces à découvrir

tous publics

interventions d'experts

Inventaires naturalistes

chêne sessile : entre 200 et 250 ans

frêne : le plus haut du département (39,4m)

des arbres majestueux qu'il faut protéger

166 espèces d'oiseaux

nombreuses espèces protégées

Faune et flore locale

Un ancien membre de l’association (Christian Denervaud) a réalisé un très beau travail de recherche afin de répertorier les espèces animales et végétales de la commune de Chens-sur-Léman.

Près de 166 espèces d’oiseaux, 20 de mammifères, 27 de poissons, 68 variétés de fleurs et 43 de champignons sont décrites à travers cet inventaire : cliquez ici afin de le découvrir.

Vous pouvez également consulter la page e-bird de Tougues répertoriant les diverses espèces d’oiseaux de la commune.

Arbres remarquables

[ en cours de réalisation ]

Saviez-vous que la commune de Chens-sur-Léman possède de magnifiques arbres remarquables ? À ce jour, 78 arbres remarquables communaux et privés ont été repertoriés.

L’association L.A.C. est en train de réaliser un inventaire qui vous permettra de les situer et de connaître l’estimation de leur âge : carte .

Découvrez nos autres champs d’action

Nous contacter

8 + 6 =